Le calcul de l’impôt sur le revenu

23 janvier 2017

Le barème de l'impôt sur les revenus 2016

Les tranches du barème de l’Impôt sur le Revenu sont revalorisées de 0,1 %.

capture

Réfaction d'impôt en faveur des classes moyennes

Date d’effet : revenus 2016

 

La baisse de l’Impôt sur le Revenu prend la forme d’une réfaction d’impôt pour les contribuables dont le revenu fiscal de référence (RFR) n’excède pas 20 500 € pour un célibataire et 41 000 € pour un couple. Ce plafond est majoré de 3 700 € par demi-part supplémentaire.

 

Le montant de la réfaction d’impôt est fixé à 20 % de l’impôt calculé après décote pour les contribuables célibataires, veufs ou divorcés, dont le RFR n’excède pas 18 500 € et 37 000 € pour les contribuables en couple soumis à une imposition commune. Ce plafond est majoré de 3 700 € par demi-part supplémentaire. Au-delà, le montant de la réfaction d’impôt est dégressif.

 

Cette mesure devrait concerner sept millions de foyers fiscaux et permettre un gain moyen compris entre 150 € et 190 €.

Généralisation du crédit d’emploi pour l’emploi d’un salarié à domicile

Date d’effet : Dépenses supportées à compter du 1er janvier 2017

 

Le crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile est actuellement réservé aux personnes exerçant une activité professionnelle et aux demandeurs d’emploi. Les autres contribuables et notamment les retraités, bénéficient quant à eux d’une réduction d’impôt. En conséquence, les retraités non imposés ne peuvent bénéficier de cet avantage fiscal.

 

Le crédit d’impôt est généralisé à l’ensemble des contribuables ce qui permet notamment aux retraités non imposés de bénéficier de cet avantage.

Prolongation des dispositifs fiscaux d’investissement immobilier et création d’une nouvelle réduction d’impôt

Le dispositif « Pinel » qui prévoit une réduction d’Impôt sur le Revenu, en faveur des contribuables qui acquièrent des logements neufs et qui s’engagent à les donner en location, est prorogé pour une durée d’un an soit jusqu’au 31 décembre 2017.

 

Le dispositif « Censi-Bouvard » est également prorogé jusqu’au 31 décembre 2017 pour les acquisitions de logements au sein de résidences pour les étudiants, seniors et personnes handicapées. Les investissements réalisés dans des résidences de tourisme sont désormais exclus du dispositif.

 

En outre, il est créé une réduction d’Impôt sur le Revenu pour les travaux de rénovation énergétique, de ravalement ou d’adaptation aux personnes handicapées, réalisés dans les résidences de tourisme achevées depuis au moins 15 ans. La réduction accordée est égale à 20 % du montant des travaux réalisés dans la limite de 22 000 € par logement sous réserve d’un engagement de location du logement pendant au moins cinq ans pris par le propriétaire à compter de la date d’achèvement des travaux.

L’extension à huit ans du bénéfice du régime des impatriés

Date d’effet : prise de fonction à compter du 6 juillet 2016

 

Les salariés et dirigeants étrangers, appelés à occuper un emploi dans une entreprise établie en France à compter du 6 juillet 2016, bénéficient d’un régime d’imposition spécial dit « régime des impatriés » consistant en une exonération d’Impôt sur le Revenu de la prime d’impatriation et de la fraction de la rémunération correspondant à l’activité exercée à l’étranger jusqu’au 31 décembre de la huitième année suivant celle de leur prise de fonctions en France (contre cinq ans auparavant). En outre, la prime d’impatriation est exonérée de taxe sur les salaires.

La fin de la déduction du revenu global des travaux de grosses réparations supportés par le nu-propriétaire

Jusqu’à présent, étaient déductibles du revenu global, sous conditions, les dépenses de grosses réparations supportées par le nu-propriétaire dans la limite de 25 000 €. La fraction des dépenses excédant cette limite était imputable, dans les mêmes conditions, au titre de dix années suivantes. Ce dispositif dérogatoire est supprimé.

Ainsi, les règles applicables aux dépenses de grosses réparations supportées par les nus propriétaires sont alignées sur celles retenues pour les pleins propriétaires, que l’immeuble soit donné en location ou non.

 

En cas de location de l’immeuble, le nu-propriétaire conserve la possibilité de déduire le montant des travaux supportés de ses propres revenus fonciers. En revanche, à défaut de location, le nu-propriétaire ne sera pas en mesure de déduire ces dépenses.

 

Toutefois, ce dispositif continue à s’appliquer aux dépenses supportées en 2017 pour lesquelles le contribuable justifie de l’acceptation d’un devis et du versement d’un acompte au plus tard le 31 décembre 2016.

La suppression de certaines niches fiscales

  • Le crédit d’impôt pour les primes d’assurance contre les loyers impayés au motif que ces primes sont déjà déductibles du revenu global des bailleurs ;
  • la réduction de droits de succession ou de donation en raison du nombre d’enfants de l’héritier ou du donataire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies de fonctionnement. Des cookies tiers sont déposés à des fins d'analyse statistique. Pour configurer les cookies, nous vous invitons à cliquer sur "Paramétrer les cookies". Vous pouvez accepter tous les cookies en cliquant sur "Tout accepter et continuer".

En savoir plus

Paramètres de cookies

Ce site utilise différents cookies pour son fonctionnement. Certains de ces cookies sont déposés par des tiers à des fins d'analyse statistique pour nous permettre d’améliorer votre parcours de navigation.

Tous les cookies déposés respectent les réglementations (durée, vie privée) en vigueur.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page de mentions légales.

Vos préférences

Différents types de cookies sont utilisés par le site. Seuls les cookies de fonctionnement sont obligatoires, et ce afin de fournir une expérience de navigation adaptée. Tous les cookies que nous déposons respectent les réglementations de durée et de vie privée.

Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement du site et ne peuvent donc pas être désactivés. Ils permettent de sécuriser le site internet ainsi que vos préférences d'affichage

Ces cookies servent à mesurer, étudier et analyser les comportements des visiteurs, afin d'améliorer l'expérience de navigation des utilisateurs. Accepter ces cookies nous aide à vous fournir de meilleurs services et à améliorer votre parcours de navigation.

Ces paramètres pourront être retrouvés à tout moment, ainsi que plus d'information sur les cookies utilisés par le site, sur la page de mentions légales.