La Bourse de Paris garde le cap au lendemain de la BCE

13 décembre 2016
Paru sur Boursorama.com
La Bourse de Paris a terminé la semaine sur une note positive vendredi (+0,60 %) pour la cinquième séance consécutive, les investisseurs continuant de voir le verre à moitié plein, au lendemain d’une réunion de la BCE. L’indice CAC 40 a pris 28,59 points à 4.764,07 points, dans un volume d’échanges relativement nourri de 4 milliards d’euros. La veille, le marché parisien avait fini en hausse de 0,87 %. La cote parisienne a débuté timidement dans le vert avant de gagner davantage en confiance, un dynamisme qui n’a pas été contrarié par un démarrage en légère hausse à la Bourse de New York.”Le marché est dans une forme d’euphorie de fin d’année”, constate Guillaume Garabédian, un conseiller de gestion de Meeschaert Gestion Privée. Les investisseurs “ne sont pas inquiets des problèmes potentiels” qui peuvent se poser “à moyen terme”, préférant pour le moment voir le verre à moitié plein après les nombreux événements politiques qui ont ponctué la fin de l’année, poursuit M. Garabédian.Ils ont en outre été portés par l’annonce la veille de la Banque centrale européenne de son intention de prolonger d’au moins neuf mois, jusqu’à fin 2017, son programme de soutien à l’économie mais en réduisant ses achats d’actifs à 60 milliards d’euros par mois contre 80 milliards actuellement.En termes de valeurs, Elior Group a profité (+4,83 % à 20,50 euros) d’un bénéfice net en hausse de 26,2% pour son exercice décalé 2015/16, atteignant ses objectifs, alors que le groupe s’est dit “confiant” dans ses perspectives à plus long terme. Gemalto a largement bénéficié (+6,25% à 52,31 euros) de l’annonce de l’acquisition des activités de biométrie de 3M pour 850 millions de dollars US. Pernod Ricard est monté de 2,60% à 100,95 euros après avoir annoncé sa prise de contrôle de Smooth Ambler, une distillerie de bourbons haut de gamme en Virginie (sud des Etats-Unis)